Factorama: http://factorama2.blogspot.com Publicação de divulgação científica em meio eletrônico.
Factorama

Atualizado diariamente - www.factorama.com.br - ISSN: 1808-818X

A economia brasileira, vista de fora

segunda-feira, novembro 10, 2008 2:39:00 PM

O blog publica uma crítica mordaz à política econômica brasileira e à miragem de crescimento de um dos países do BRIC. Ele explica como as taxas de juros mais altas do mundo dos bancos no Brasil transferem a riqueza das classes mais pobres para a elite mais rica e aumentam o índice de desigualdade.

Autant dire qu’avec une telle politique, il est impossible de faire face aux exigences sociales du pays. La reprise de l’emploi en 2004 (+ 3,4%) rattrape à peine les baisses intervenues les années précédentes. De même, la hausse de 15% du salaire minimum accordée par le gouvernement de Lula à partir de mai 2005 est largement inférieure aux 23% minimum nécessaires pour compenser la perte du pouvoir d’achat, et réclamés justement par les syndicats. Résultat : la consommation des ménages a chuté (de 62,3% du PIB en 1999, à 55,4% en 2003), à un niveau bien inférieur à celui des Etats-Unis ou de la France (autour de 70% du PIB).J. Carlos de Assis, chroniqueur économique au journal brésilien Tem Noticia, résume parfaitement la situation de son pays : « La combinaison de l’excédent budgétaire primaire avec des taux d’intérêt de base élevés constitue en dernière instance un expédient du gouvernement par lequel il transfère, à travers les impôts indirects, le revenu de la couche la plus pauvre de la population vers la couche la plus riche, détentrice des titres de la dette publique. » C’est ce qu’illustre parfaitement l’exemple de Carlos Augustin, l’un des premiers producteurs de graines de soja du Brésil. A la tête d’une exploitation de 30.000 hectares, cet homme d’affaires de 48 ans bénéficie de l’essentiel des soutiens budgétaires à l’agriculture, comme les prêts bonifiés, et représente le parfait modèle des latifundia qui s’est imposé jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir. De l’autre côté, 90% des 500.000 familles d’agriculteurs installées entre 1995 et 2002 n’ont même pas accès à l’eau, et 80% sont encore privées d’électricité aujourd’hui.Or, selon Geraldo Sant’ana de Camargo Barros, professeur d’économie à l’Institut d’agronomie Luiz de Queiroz, « seules les exploitations capables de se moderniser peuvent survivre dans un environnement aussi concurrentiel. » Tout cela laisse beaucoup de monde sur le bord de la route de l’Eldorado... Pour reprendre les propos d’Edouard de Frotté : « Quatre millions de paysans sont sans terre avec pour vivre un euro par jour, des fermes s’arrachent à coups de revolver et on assassine. Il est facile de brocarder nos “subventions“ quand on cultive des immensités vierges en payant les ouvriers le tiers du Smic. »

O texto completo pode ser lido aqui.

Marcadores: , ,


Copyright © 2003 - 2010 Factorama. Os artigos contidos nesta revista eletrônica são de responsabilidade de seus autores. A reprodução do conteúdo, total ou parcial é permitida, desde que citado o Autor e a fonte, Factorama http://factorama2.blogspot.com. Publicação de divulgação científica em meio eletrônico. Destinada ao debate político, econômico, ambiental e territorial, com atualização diária. Ano 6, Primeira edição em julho de 2003. BLOG é abreviação de weblog. Vem de web, que significa internet, e log, de conectar-se à rede. Qualquer publicação freqüente de informações pode ser considerado um blog.

Esta obra está licenciada sob uma Licença Creative Commons. Página Principal - Arquivo Morto do período de 12/2003 até 03/2006
 

A motosserra está de volta!!!

Motosserra

Copyright © 2011 JUGV


Arquivos FACTORAMA



Site Feed Site Feed

Add to Google